Skip navigation

Câbles • Technique de thermométrie • Confection

Technique de thermométrie

Pendant des siècles, les hommes n’étaient capable que de ressentir les températures de manière subjective : chaud ou froid. C'est Galileo Galilei en 1592 environ, qui a inventé le premier instrument permettant de mesurer la température, basé sur l'expansion du volume d'air.

Aujourd'hui, le monde des mesures de températures dispose d'un grand nombre de capteurs et de méthodes hautement spécialisées qui permettent de déterminer exactement et de reproduire l'état thermodynamique de la matière, sur des températures comprises entre 0°K et, par exemple, la température du soleil.

Les thermomètres électriques transforment la valeur physique de la température en un signal. Ce sont des composants autonomes qui délivrent un signal de sortie. En fonction du type de sonde et dans la plupart des cas une source d'énergie auxiliaire est nécessaire.

Le bon transfert de ces signaux électriques sur de grandes distances est un avantage de taille. Le capteur et l'indicateur de température peuvent être installés loin l’un de l’autre. Les signaux de mesure peuvent être intégrés et traités avec peu d'intervention sur le système de commande.